Vous êtes ici

Bienvenue en Mond'Arverne



La fusion des trois communautés de communes, Gergovie Val d’Allier, Allier Comté et Les Cheires sera effective au 1er janvier 2017. Ce nouveau territoire se dénommera Mond’Arverne Communauté. Il représentera 28 communes et réunira 40 386 habitants. Son organisation administrative regroupera 143 agents et il gèrera un budget de 21 millions d’euros. 51 conseillers communautaires administreront la communauté de communes.

28 communes : Authezat, Aydat, Busséol, Chanonat, Corent, Cournols, Laps,  La Roche-Blanche, La Roche-Noire, La Sauvetat, Le Crest, Les Martres-de-Veyre, Manglieu, Mirefleurs, Olloix, Orcet, Pignols, Saint-Amant-Tallende, Saint-Georges-sur-Allier, Saint-Maurice-ès-Allier, Saint-Sandoux, Saint-Saturnin, Sallèdes, Saulzet-le-Froid, Tallende, Veyre-Monton, Vic-le-Comte, Yronde et Buron.

Le contexte de la fusion

Depuis 2010, il y a une profonde évolution du paysage institutionnel français aboutissant à une décentralisation de plus en plus importante. L’organisation administrative française évolue et s’adapte aux nouveaux défis que constituent l’aménagement, la mobilité, l’environnement et le développement économique. Il faut désormais apporter des réponses de proximité, favoriser les initiatives locales, rationaliser nos moyens, l'état transferant à l’échelon local ce qu’il ne peut plus faire aujourd’hui. C’est le sens donné aux diverses réformes territoriales avec notamment la loi NOTRe du 07 août 2015 qui a organisé le regroupement des régions et la fusion des communautés.

En 2010, les communautés de communes, d’agglomération, urbaines étaient 2 600 sur le territoire national. Il en restera 1 300 en 2017. Dans le département du Puy-de-Dôme, le SDCI (schéma départemental de coopération intercommunale) initié par la préfète et approuvé par les élus locaux, prévoit la transformation des 44 EPCI* existants en 14 nouveaux.

Mond'Arverne Communauté selon l'insee : les chiffres clés

+3.4 % c'est la progression de la population de Mond'Arverne entre 2008 et 2013, avec une pression démographique moins forte sur GVAC. Le territoire vieillit comme le montre l'indice de jeunesse en régression nette entre 2007 et 2012 sur GVAC et Les Cheires.

7 721 emplois sur les 3 EPCI avec une forte dominante des emplois tertiaires. GVAC se distingue par l’importance du commerce, des transports et services du fait de la présence de 7 zones d’activités, alors qu’ACC et Les Cheires disposent davantage d’administrations publiques. Les emplois industriels sont très présents sur ACC du fait de la présence de la Banque de France (22% des emplois sur ACC contre 9% sur GVAC et 5% sur Les Cheires). Un poids notable de l’agriculture (5%) qui correspond à la présence encore importante d’activités agricoles sur la partie montagnarde du territoire, mais également dans la plaine (polyculture, poly- élevage, viticulture).

19 650 actifs sur le nouveau territoire dont 18 263 ayant un emploi. La part des actifs travaillant sur place est faible, révélatrice d’une vocation résidentielle quasi exclusive des communes. Avec 1 387 chômeurs, le taux de chômage (7 %) sur le territoire est faible et globalement homogène.

3  bassins de vie : celui structuré autour de Tallende, St-Amant-Tallende et St-Saturnin, celui des Martres-de-Veyre et celui de Vic-le-Comte. Le nouveau territoire concentre plutôt une offre d’équipements de proximité sans que les offres intermédiaires et supérieures soient totalement absentes.

27 écoles primaires et 3 collèges (423 élèves au collège de la Comté à Vic-le-Comte / 817 élèves au collège Jean Rostand aux Martres-de-Veyre / 174 élèves au collège privé Saint-Joseph à Saint-Saturnin).

Globalement, le territoire s’inscrit dans un rapport de complémentarité avec l’agglomération clermontoise, destination quotidienne d’une majorité de résidents.

Des facteurs d'attractivité

• un cadre de vie « campagnard » de grande qualité aux portes de l’agglomération clermontoise avec 4 entités paysagères : à l’ouest, sur Les Cheires, « les hautes terres » de la chaîne des puys et « les coteaux et pays coupés » des premières pentes ; au centre sur GVA, « les vals et grandes rivières de plaine » le long de l’Allier ; à l’est, sur Allier Comté Communauté, « Les Limagnes et terres de grandes cultures » et les premières « campagnes d’altitude » du Livradois.

• Une accessibilité facilitée au cœur de l’agglomération, de ses services et de ses emplois, grâce à des axes routiers structurants (A75 et RD 289) ainsi qu'à un bon niveau de desserte SNCF sur la ligne Issoire Clermont. Des actions efficaces en matière de covoiturage complètent le dispositif avec notamment une aire à La Sauvetat et un projet d’extension de l’aire du Crest (+70 Places).

• Un foncier moins coûteux que sur Clermont Communauté, en particulier dans les communes les plus rurales, et une réduction de la taille moyenne des parcelles qui facilite l’accession à la propriété pour les jeunes ménages. Un des enjeux du territoire de Mond’Arverne Communauté, consistera à satisfaire la diversité de la demande sociale en logements.

*EPCI : Etablissement Public de Coopération Intercommunale. Ce sont les communautés de communes, communautés d’agglomération, communautés urbaines, essentiellement.