Vous êtes ici

Le projet

Contexte

Dans le cadre de son projet de développement, Gergovie Val d’Allier Communauté a engagé en 2008 une démarche de requalification de la Maison de Gergovie, équipement communautaire abritant depuis 2001, l’Office de tourisme intercommunal et un espace d’exposition à l’attention du public.
Ce projet s’inscrit dans un contexte plus large de valorisation du site de Gergovie (96 ha) et des sites archéologiques connexes (sites archéologiques de Corent, Gondole, Petit et Grand camp de César).
Point de départ d’une réflexion globale sur la politique culturelle et la mise en tourisme du territoire, il se positionne également comme vecteur de développement économique local.

Crédits photo : Henri Derus
 

 

Un projet architectural de qualité

Ce nouvel équipement permettra d’assurer les fonctions d’accueil touristique (animation, promotion du territoire, information...) et de centre d’interprétation.
L’ enveloppe bâtie de 1240 m² est répartie sur 3 niveaux :

Niveau 1
Toiture terrasse enherbée, confondue avec les niveaux naturels et les pentes existantes.
Niveau 0
Centre d’interprétation d’une superficie de 532 m².
Accueil touristique (hall et banque d’accueil, boutique).
Salle d’exposition temporaire.
Locaux administratifs.
Niveau – 1
Espace polyvalent d’animation pédagogique.
Espace combinant les fonctions « salle hors-sac.détente-cafétéria ».
Locaux techniques, sanitaires.

Visuel : Sycomore Architecture
 

Le parti pris architectural du projet privilégie son caractère « durable » et sa forte intégration paysagère. En effet, le choix des matériaux et des dispositifs de production énergétique (murs et façades en pierres, système de production d’énergie renouvelable…) est pensé pour minimiser l’empreinte écologique et visuelle du futur équipement sur le site d’implantation.
Dès l’accès au parvis, le visiteur comprend que le projet fait la part belle au paysage, qu’il respecte et intègre comme acteur principal de sa mise en scène.

 

 

Un projet touristique et culturel attractif, accessible au plus grand nombre

L’architecture et la scénographie du centre d’interprétation de la Maison de Gergovie répondent à un même objectif : offrir à tous les publics (quel que soit l’âge, le degré de connaissance ou le handicap) un parcours de visite où le plaisir de la découverte est au service de la connaissance archéologique et historique.
Afin de proposer une visite riche de surprises et d’intérêts (qu’elle soit individuelle ou en groupe), les éléments d’exposition et les objets du parcours ont été choisis pour solliciter l’attention et la curiosité. Privilégiant une approche intuitive, ceux-ci font appel à tous les sens : visuels, auditifs et tactiles.

 

          

Visuel : Sycomore Architecture



Le projet culturel de l’espace d’interprétation repose sur les orientations suivantes :
• mettre en évidence la réalité de la bataille de Gergovie, à travers un spectacle audiovisuel accompagné de modules thématiques sur l’armement, les fortifications, l’historiographie et l’archéologie de la bataille...
• mettre en scène le territoire arverne et la civilisation des oppida. Cet espace s’organise autour d’une maquette animée du territoire et de modules complémentaires présentant chaque site à travers un thème particulier (le sanctuaire à Corent, l’artisanat céramique à Gondole, la circulation monétaire à Gergovie...)
• expliquer l’évolution des paysages. Le paysage et la géomorphologie du site sont présentés dans un cabinet de curiosité naturaliste moderne et au moyen de dispositifs de lecture du paysage.
• présenter la construction du mythe gaulois et son exploitation politique à travers une galerie documentaire.

 

Ce projet offre également l’opportunité de renforcer les partenariats tant locaux que nationaux établis avec d’autres sites et équipements archéologiques, culturels, touristiques... Les possibilités sont en effet nombreuses : la présence d’une salle d’exposition temporaire, indispensable pour inciter au renouvellement de la visite représente, notamment, un atout indéniable. Cet espace mettra en scène l’actualité de la recherche archéologique, mais pourra également accueillir des expositions culturelles sur des thématiques connexes.

 

Les travaux d’une durée prévisionnelle de 18 mois ont débuté début mars 2015.

 

Partenaires financiers du projets :

Conseil Régional d'Auvergne

Union Européenne (Fonds européen de développement régional)

Conseil Général du Puy-de-Dôme

Etat (Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux)